Life+ Cap DOM

LIFE+ Cap DOM est un programme de connaissance, de gestion et de protection d’espèces d’oiseaux et d’habitats menacés à La Réunion, en Guyane et en Martinique. Des méthodes et des outils pilotes seront testés et leurs résultats partagés avec les territoires d’outre-mer et éco-régions voisins.

 

En Guyane, deux objectifs sont visés. Le premier étant l'expérimentation de nouvelles techniques de gestion conservatoire. Ainsi, les savanes sèches, habitat particulier et mal connu malgrès sa richesse avifaunistique sera le support de ces tests. Des techniques de restauration, de gestion de la flore envahissante et de la pratique de brulis sont expérimentés.

Description de l'action savanes

 

Le second objectif de ce programme qui tend à concilier conservation des sites et activités économiques est axé sur deux espèces aux moeurs plutôt mal connus: l'Onoré agami (appelé plus communément Héron agami) et le coq de roche.

(Pour plus d'informations sur ces 2 études n'hésitez à aller sur notre site internet dans l'onglet "Activités scientifiques" puis "Etude de l'Onoré agami" Description de l'étude Héron Agami ou "Etude Coq-de-roche orange" Description de l'étude coq de roche).

 

Un site dédié au programme est accessible à cette adresse : www.lifecapdom.org

 

Le GEPOG représente le LIFE au Surinam

En août 2013, le GEPOG s'est rendu au IIIe International Congress on Biodiversity of the Guiana Shield à Paramaribo durant 4 jours.

L'objectif de cette conférence était d'identifier les impacts du développement économique sur l'environnement sur le plateau des Guyanes et de définir des mesures visant à atteindre un réél développement durable dans la région.

Deux salariées du GEPOG, Alizée Ricardou et Anna Stier, y ont présenté cinq posters sur différentes thématiques: inventaires marins, programme limicoles, LIFE + CAP DOM Coq-de-roche orange, LIFE + CAP DOM Héron agami, LIFE + CAP DOM Savanes. D'ailleurs, le poster résumant les inventaires marins a été parmi les gagnants du concours posters!

 

De façon générale, ce congrès a permis de:

- soutenir une dynamique régionale en terme de conservation de la biodiversité, et ce à une échelle transfrontalière;

- donner une vision globale sur les actions menées par chacun et les méthodologies adoptées; élément indispensable pour débuter une stratégie régionale;

- mettre l'accent sur une approche sociale et de prise en compte des groupes culturels.


Article "Le GEPOG représente le LIFE à Paramaribo"